La réalisation et la production des spectacles vivants nécessitent très souvent d’un financement externe. Il s’agit des dépenses, telles que la rémunération des artistes, le paiement des prestataires, l’achat du matériel, la communication, etc.

Il existe aujourd’hui plusieurs possibilités de financement de vos projets artistiques. Ces dispositifs étant très variés, chaque producteur peut faire son choix selon les besoins de son projet.

Les aides du Ministère de la Culture

Actuellement les financements accordés par le ministère de la Culture sont régionalisés: ce sont les Directions Régionales des Affaires Culturelles (DRAC) qui s’en occupent. Vos dossiers seront examinés par des conseillers spécialisés en musique ou en danse, qui, en fonction de votre projet, peuvent vous attribuer de différents types d’aide à la production des spectacles.

Les aides des collectivités territoriales

Les régions, les départements, les communautés de communes ou métropoles, les municipalités disposent également d’un budget culturel destiné aux spectacles vivants. Toutes ces collectivités sont pourtant libres de choisir les critères d’attribution d’un financement. Pour en bénéficier votre projet doit s’inscrire dans les lignes directrices choisies par les collectivités.

Les aides européennes  

Vous pouvez également obtenir des financements pour vos projets par des programmes de subventions européennes destinés au domaine du spectacle vivant. Chaque année l’Union européenne désigne une capitale européenne de la culture, la culture étant l’une de ses compétences depuis l’adoption du Traité de Maastricht en 1992. Ces programmes de subventions demandent des dossiers très soigneusement remplis et complets et des projets solides aux budgets précisément établis.

Les aides des organismes professionnels

La plupart des organismes professionnels ou des sociétés civiles (FCM, ADAMI, SPEDIDAM, etc.) mettent à la disposition des producteurs de spectacles des programmes d’aides ciblés en fonction du domaine d’activité. Chacun de ses organismes a ses priorités et ses critères d’éligibilité des projets. Il convient donc de bien se renseigner sur les modalités d’obtention de ces aides.

Le crédit d’impôt pour spectacles vivants

Mis en place par le gouvernement en 2016, ce dispositif fiscal d’aide aux spectacles vivants musicaux ou de variété est un vrai soutien pour les producteurs de spectacles. Ce dispositif vous permet de financer jusqu’à 30% de vos dépenses liées à la production et la commercialisation des spectacles vivants. En savoir plus sur ce dispositif.

Un nombre assez grand de pistes pour le financement de vos projets artistiques!